Signature du CIN sur le pôle Santé de la VSB en présence de Marisol Touraine

La Ministre des Affaires sociales et de la Santé était présente le 4 juillet dernier à l’Hôtel de Ville de Cachan pour la cérémonie de signature du contrat d’intérêt national (CIN) « Santé – Vallée Scientifique de la Bièvre ».

Télécharger le CIN « Santé – Vallée scientifique de la Bièvre »

L’élaboration et la mise en œuvre du CIN sont portées dans le cadre de la démarche de la Vallée Scientifique de la Bièvre, initiée, avec les élus du territoire, par le Conseil de développement du Val-de-Marne. Le CIN a pour objectif de donner toute sa place à la Vallée Scientifique de la Bièvre et au pôle santé Paris-Sud au sein de la structuration universitaire sud-francilienne, notamment au sein de la nouvelle université Paris-Saclay. Il vise aussi à articuler et mettre en synergie tout un ensemble de projets ou de démarches :

– des opérations d’aménagement, notamment Campus Grand Parc, un projet majeur au plan métropolitain, lancé par la Communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre ;
– des projets des acteurs économiques du domaine de la santé, présent dans la Vallée Scientifique de la Bièvre, notamment Sanofi et de jeunes entreprises innovantes implantées au sein de Villejuif BioPark, animé par la CCI du Val-de-Marne ;
– des dynamiques scientifiques et d’innovations, comme celles de l’Université Paris-Sud, du Groupement hospitalier Paris-Sud de l’APHP, ou de Gustave Roussy, avec Cancer Campus, initiée avec le soutien du Conseil départemental du Val-de-Marne.

Les travaux de recherche et les bénéfices qui pourront en résulter pour la santé humaine et pour le développement économique ont été présentés, lors de la cérémonie de signature, par Marc Humbert, Dominique Franco, Jean-Charles Duclos-Vallée ou Bruno Falissard, professeurs à l’Université Paris-Sud, par Alexander Eggermont, directeur général de Gustave Roussy, ou encore par Philippe Luscan, président de Sanofi en France.

Jean-Yves Le Bouillonnec, président de la Conférence territoriale, a rappelé tout le potentiel réuni dans le cadre du pôle santé de la Vallée Scientifique de la Bièvre : parmi les premiers pôles européens de lutte contre le cancer (Gustave Roussy, 1er centre européen) ; d’innovation médico-chirurgicale pour les maladies du cœur, du poumon et du foie ; de transplantation multi-organes et de médecine régénérative ; de santé publique.

Marisol Touraine a dit sa « fierté » au regard au regard de cette mobilisation collective, des acteurs hospitaliers, scientifiques, de la formation et des collectivités territoriales, en faveur de l’innovation et du progrès pour la santé. Elle a souligné tout l’enjeu pour la France de telles démarches, pour son modèle humain, social et pour son développement économique.

Gérard Delmas a salué un CIN qui, dès le départ, pour sa conception, a associé les acteurs économiques.

La signature du contrat d’intérêt national Santé – Vallée Scientifique de la Bièvre, a réuni, notamment, Jean-François Carenco, préfet de Région, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, Pascal Savoldelli, vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Michel Leprêtre, président de l’Etablissement public territorial 12, Franck Le Bohellec, maire de Villejuif, Sylvie Retailleau, présidente de l’Université Paris Sud, Gilles Bloch, président de l’Université Paris Saclay, Amélie Verdier, secrétaire générale de l’APHP, Alexander Eggermont, directeur général de Gustave Roussy ou encore Béatrice Falise-Mirat, déléguée générale de Medicen.

Pas de commentaire pour l’instant…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*