Grand Paris

Rendez-vous métropolitain du Codev N°2 « Seine Amont »

La Métropole du Grand Paris a 1 an :

Quelles en sont les nouvelles réalités économiques et sociales ?
Comment change votre territoire d’implantation dans ce contexte nouveau ?
Quelle co-production de l’action publique imaginer aujourd’hui ?

Venez partager votre vision, vos attentes, vos solutions !

Dominique Giry, président du Conseil de développement du Val-de-Marne,
avec Nicolas Rameau, directeur de Campus Urbain,

a le plaisir de vous convier à un petit-déjeuner d’échanges
sur le territoire de projets Seine Amont :

Vendredi 19 mai
De 8h30 à 10h00, au Nucleus-Creativ Valley
(22 rue Pierre et Marie Curie à Ivry-sur-Seine)

A partir d’un triple portrait, du Val-de-Marne, de Seine Amont et du Codev dans la Métropole, le tour de table s’engagera sur les initiatives,
les besoins et les idées des acteurs présents.

Inscriptions

Le Conseil de développement du Val-de-Marne a été créé en 1994 par des acteurs économiques, des partenaires sociaux et des responsables de l’université Paris Est-Créteil, avec le soutien de l’Etat et des élus locaux. Il constitue un cadre d’initiatives et de partenariats autour de projets d’aménagement et de développement économique dans le département.

L’assemblée annuelle 2016 a adopté la Déclaration « Construire une nouvelle société métropolitaine » : pour partager et enrichir cette contribution, le Codev, avec les « Rendez-vous métropolitains », va à la rencontre des acteurs, dans leurs territoires.

2015 : année de réforme territoriale et de chantiers pour le Codev

© Richard Kalvar / Magnum Photos

La préfiguration de la métropole du Grand Paris (MGP), en vue de sa création ce 1er janvier 2016, aura été un sujet important pour le Codev ces derniers mois, jusqu’au lancement d’un Appel en faveur d’une construction participative du projet métropolitain.

Les réflexions ont été engagées en février, lorsque les présidents du Codev du Val-de-Marne, de la CCI et de l’UPEC ont adressé dans un courrier conjoint la note « Territoires et projets » aux responsables institutionnels du chantier métropolitain. Ils y affirmaient la nécessité de « distinguer territoires institutionnels et logiques de projets ».

Les membres du Codev ont ensuite été associés, entre mars et septembre, au groupe de travail « Métropole du Grand Paris : questions et défis ». Outre le fait d’être tenus informés des dernières évolutions de la réforme, les participants ont pu questionner l’enjeu métropolitain sous différents angles : la proximité ; la participation ou le développement durable. L’assemblée annuelle 2015 du Conseil de développement a été consacrée à la synthèse de cette réflexion collective, l’Appel des acteurs économiques, sociaux et culturels du Val-de-Marne, « Faisons Métropole ».

Co-construire un projet métropolitain autour de l’attractivité et de la durabilité du Grand Paris ; fonder un Codev de la MGP à plusieurs échelles, pour donner corps à une « citoyenneté métropolitaine » ; identifier et diffuser les initiatives locales innovantes ; prévoir des partenariats entre les échelons de l’action publique ainsi que des concertations autour des territoires de projets…  Avec son « appel », le Codev propose des solutions pour relever les défis métropolitains. « Faisons Métropole ! » est, plus largement, un outil au service de l’ensemble de la société civile du Grand Paris, pour qu’elle puisse peser dans les débats sur la future métropole et participer à sa construction :

Nouvelle image

> Consulter, enrichir et soutenir l’Appel !

Plus spécifiquement, un déjeuner des acteurs économiques du département s’est en tenu en septembre pour aborder les questionnements qui leur sont propres.

En parallèle de ces travaux dans le Val-de-Marne, le Codev a pris part à deux démarche d’ores et déjà « métropolitaines » :

> « Vers un projet métropolitain » : la contribution du conseil des partenaires de la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris

> « Codev(s) en métropole » : les propositions communes des Conseils de développement franciliens relatives à leur avenir au-delà du 1er janvier 2016

 

« Faisons métropole ! » : lancement de « l’appel » des acteurs économiques, sociaux et culturels du Val-de-Marne pour une métropole « inclusive et participative »

Lors de l’assemblée annuelle 2015 le président du Codev, Dominique Giry, a présenté avec le président de la CCI du Val-de-Marne, Gérard Delmas, 4 interpellations et 10 propositions pour « remettre le projet au centre des débat et les acteurs au cœur du projet métropolitain ».

La démocratie est forte de sa capacité à impliquer chacun, dans la définition et la mise en œuvre du projet de notre société. C’est pourquoi, Dominique Giry et Gérard Delmas ont lancé à l’ensemble des acteurs val-de-marnais l’invitation à soutenir et à enrichir cet « appel » qui s’adresse aux élus de la future métropole.

Co-construire un projet métropolitain autour de l’attractivité et de la durabilité du Grand Paris ; fonder un Codev de la MGP à plusieurs échelles, pour donner corps à une « citoyenneté métropolitaine » ; identifier et diffuser les initiatives locales innovantes ; prévoir des partenariats entre les échelons de l’action publique ainsi que des concertations autour des territoires de projets… Avec cet « appel », le Conseil de développement du Val-de-Marne propose des solutions pour relever les défis métropolitains. « Faisons métropole ! » est, plus largement, un outil au service de l’ensemble de la société civile du Grand Paris, pour qu’elle puisse peser dans les débats sur la future métropole et participer à sa construction.

> consulter et soutenir l’appel

Lors de l’assemblée du Codev, les propositions de « l’appel » ont été présentées par plusieurs membres du Codev : Caroline Grandjean, directrice générale de la Sogaris, Jean Garcia-Jimenez, syndicaliste CGT, Jean-Jacques Debono, président du CFA Sup 2000, Dominique Vial, président de Logeo, Sylvie Berline du collectif Val-de-Marne en Transition, Hervé Lerolle, représentant la CLCV, Philippe Thiard, géographe à l’UPEC, Pierre Lefort, président de l’ADOR.

De nombreux intervenants ont souligné l’importance d’une métropole co-construite avec les acteurs. Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris, a salué la démarche et a appelé à un échange et à une solidarité entre les acteurs économiques et sociaux eux-mêmes, pour une métropole qui s’appuie d’abord sur des coopérations concrètes.

Les élus présents ont réagi aux propositions et débattu avec les membres du Codev : Jean-Luc Laurent, député-maire du Kremlin-Bicêtre, a porté l’urgence d’une politique urbaine et métropolitaine propice à un redéveloppement industriel ; Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire de Cachan, ainsi que Jean-Jacques Bridey, député-maire de Fresnes, ont rappelé que la Métropole du Grand Paris qui verra le jour le 1er janvier 2016 demeure, à maints égards, une « page blanche » et qu’elle devra pouvoir engager son histoire dans un dialogue avec les acteurs du territoire ; Christine Janodet, maire d’Orly, s’est réjouie des propositions, qui rendent déjà vivantes les potentialités des futurs territoires métropolitains ; Daniel Breuiller, maire d’Arcueil, a souhaité pouvoir poursuivre, collectivement, cette réflexion sur les formes et les outils de la « co-construction » ; Pascal Savoldelli retrouve, dans les débats et dans les projets des acteurs, des points d’appui et de stabilité, pour poursuivre les dynamiques engagées sans craindre les réformes institutionnelles.

Le président de la CCI, Gérard Delmas a illustré toute l’importance d’une co-construction des projets avec les acteurs économiques : chaque année, les mutations du tissu économique représentent l’équivalent d’une superficie correspondant à la moitié d’une ville comme le Kremlin-Bicêtre. Il faut créer les conditions d’un travail commun pour assurer un développement économique diversifié et attractif.

La directrice de l’AIGP, Mireille Ferri, a invité les membres du Codev et son président à présenter l’appel et ses propositions lors de prochains travaux de l’Atelier international du Grand Paris.

En conclusion de ces travaux, Christian Favier, sénateur et président du Conseil départemental du Val-de-Marne, a salué la formule employée par le Codev « Faisons métropole ! » et a appelé à la poursuite de cette démarche de dialogue, de mise en mouvement collectif et d’action.

Vidéo intégrale des échanges (un chapitrage est disponible dans la version consultable sur notre plateforme en ligne) :

Les Conseils de développement imaginent leur avenir grand parisien

Les Conseils de développement franciliens ont adressé un courrier à des maires et des parlementaires pour leur faire part de leurs propositions en vue de la concrétisation des réformes territoriales et du Grand Paris, le 1er janvier 2016.

Après les lois Voynet et Chevènement de 1999 qui les instituaient, les lois MAPTAM et NOTRe posent un nouveau cadre pour ces instances de démocratie participatives. En grande couronne, les Conseils de développement devront se réinscrire au sein des nouveaux établissements publics à fiscalité propre (EPCI) tout en étant confortés par les nouveaux textes stipulant qu’un « conseil de développement est mis en place dans les EPCI de plus de 20 000 habitants » (art. 88 de la loi NOTRe). Sur le périmètre de la future Métropole du Grand Paris (MGP), les Conseils de développement devront intégrer l’émergence des nouveaux établissements publics territoriaux (EPT). Autre paramètre à prendre en compte, le nouveau Conseil de développement métropolitain, prévu par la loi MAPTAM (art. 12) : ce dernier pourrait être l’outil adéquat, et qui manquait jusqu’alors, pour aborder des sujets en commun, à l’échelle de l’aire urbaine.

Face à cette nouvelle situation, les présidents des Conseils de développement, Pascal Lacroix et Martine Tiercelin pour Plaine Commune, Yves Londechamp pour Saint-Quentin-en-Yvelines, Pascal Barrielle pour Sénart et Dominique Giry pour le Val-de-Marne, ont co-signé un texte dans lequel ils développent leur scenario d’avenir, « Codev(s) en métropole : Propositions des Conseils de développement franciliens pour une démocratie participative du Grand Paris ».

Ils y rappellent dans un premier temps la fonction indispensable des Codev, faite de contribution citoyenne voire de co-construction. Ils soutiennent la nécessité de préserver et de densifier encore ces dynamiques de dialogue territorial formées localement. Face à l’emboîtement des échelles propre au contexte métropolitain, ils suggèrent l’instauration d’un Conseil de développement de la MGP qui devra permettre d’aborder les réalités tant de la ville-monde, du quartier, que de la grande couronne. D’où une « hypothèse d’architecture » pour les Conseils de développement en Ile-de-France, structurée autour de deux propositions articulées l’une avec l’autre : d’une part, la généralisation de Codev à l’échelle des territoires institutionnels ou de projets ; d’autre part, la création d’un Conseil de développement de la MGP s’appuyant sur ces dynamiques territoriales.

Avec cette réflexion, les Conseils de développement franciliens souhaitent mettre à profit l’expérience de plus 20 ans des Codev en Ile-de-France et en Régions. Le nouveau paysage institutionnel constitue l’opportunité d’un renforcement de la démarche des Codev, indispensable au renouvellement d’une citoyenneté métropolitaine et à la construction du Grand Paris.

icône note codev

Télécharger la note « Codev(s) en métropole »

« Métropole du Grand Paris : questions et défis » : compte-rendu de la 3e séance

Alors que se profile la COP 21, marquée par l’ampleur de la mobilisation des territoires locaux, la Métropole du Grand Paris doit définir son projet de territoire et son modèle de développement. Aussi, à l’occasion de la troisième séance de son groupe de travail, le Conseil de développement du Val-de-Marne a proposé de débattre de l’enjeu de la durabilité des territoires métropolitains et de la transition écologique de leurs structures socio-économiques.

Les débats se sont appuyés sur les regards de Nicolas Buchoud, président du Cercle Grand Paris de l’Investissement durable, de Florence Castel, directrice générale du pôle de compétitivité Advancity et d’Olivier Meier, directeur du Festival de l’Oh et de l’Université populaire de l’eau et du développement durable (UPEDD).

cr3

Télécharger le compte-rendu

Une nouvelle réunion du groupe de travail est prévue le jeudi 10 septembre, de 16h00 à 18h00, comme les fois précédentes dans la salle de réunion de la Maison de la Ville et de l’habitat (19 rue de Joly à Créteil) : cette séance permettra de finaliser une synthèse, en vue de l’assemblée annuelle du Codev à l’automne, et également de faire le point sur la réforme territoriale, à l’issue de la dernière phase du processus législatif, actuellement en cours.

« Métropole du Grand Paris : questions et défis » : retour sur la 2e séance du groupe de travail

Le 16 avril dernier, le Conseil de développement a questionné l’enjeu du lien démocratique entre les citoyens, les parties prenantes socio-économiques, notamment les chefs d’entreprises, et les futures institutions.

Les débats ont été ouverts par les interventions de Catherine Mangeney, démographe et chargée d’études à l’IAU Idf, et de Samuel Cucherousset, responsable du département Économie territoriale de la Chambre de commerce et d’industrie d’Ile-de-France, respectivement sur :

la diversité des pratiques territoriales des habitants de la métropole

la place des entreprises dans le Grand Paris

L’ensemble des échanges est à retrouver dans ce compte-rendu :

icône CR gpe mgp #2

Télécharger

Le 20 mai prochain aura lieu la troisième et dernière séance (16h-18h, immeuble Logeo, 19 rue de Joly à Créteil, inscription recommandée), qui portera sur l’enjeu de la durabilité des territoires métropolitains et de la transition écologique de leurs structures socio-économiques.

Lancement d’un groupe de travail « Métropole du Grand Paris : questions et défis »

IAU Idf

Afin de tenir informés les acteurs économiques, sociaux et culturels du Département sur les avancées du chantier de la future collectivité, le Conseil de développement du Val-de-Marne a mis en place un groupe de réflexion et de propositions.

L’année 2015 sera une année charnière pour l’instauration de la Métropole du Grand Paris (MGP) prévue pour le 1er janvier 2016. Or, si le projet de métro du « Grand Paris Express » et de son impact urbain ont fait l’objet d’une concertation publique importante en 2008/2009, celui de ce nouveau cadre institutionnel n’a été, jusqu’ici, que trop faiblement relayé et mis en débat.

Une « mission de préfiguration » de la MGP, réunissant les maires et l’Etat a été mise en place à l’été 2014. Cette mission a organisé, à la fin de l’année dernière, un « comité des partenaires socio-économiques » de 60 membres et dont fait partie le Conseil de développement du Val-de-Marne.

Afin de relayer ces travaux mais aussi les préoccupations des acteurs val-de-marnais, le président du Codev, Dominique Giry, a inauguré le 11 mars dernier une série de réunions de travail.  Voici les éléments du dossier et le compte-rendu :

incône note intro MGP

note introductive

icône diaporama intro MGP

diaporama

icône CR gpe MGP 1

compte-rendu

En vue d’un temps plénier prévu avant l’été, deux séances thématiques sont prévues les 16 avril et 20 mai (16h-18h, immeuble Logeo, 19 rue de Joly, Créteil). Nous vous tiendrons informés sur ce blog de l’ordre du jour.

Réflexion sur l’avenir des départements : audition et contribution du Codev

Reçue par le Président du conseil général du Val-de-Marne le 5 mai dernier, une délégation du Conseil de développement, composée d’acteurs économiques, sociaux et universitaires du territoire, a fait part d’éléments d’analyse sur cette question.

Visant à « enrichir le débat citoyen », la mission « d’information et d’évaluation sur la suppression des départements de petite couronne » a été mise en place par le Conseil général à la suite des travaux parlementaires sur la métropole du Grand Paris. En vue de la remise d’un rapport en juin, avant la reprise des débats parlementaires sur une nouvelle loi de décentralisation, des acteurs du département sont auditionnés par les conseillers généraux membres de la mission. Comme ce fut le cas pour le Codev au début du mois, les séances sont filmées et les captations progressivement mises en ligne :

Composition de la délégation du Conseil de développement :

Dominique Giry, président

Daniel Béhar, Institut d’urbanisme de Paris

Catherine Boucher, CGT 94

Jean Garcia-Jimenez, CGT 94

Caroline Granjean, Sogaris

François Loscheider, délégué général du Codev

Michel Mittenaere, CNL 94

Christian Pépineau, Paris Select

Philippe Thiard, Université Paris-Est Créteil

Claude Samson, AFILOG

Dominique Vial, Logeo

La délégation était en outre reçu par :

Christian Favier, président du Conseil général

Daniel Breuiller, conseiller général

Pierre Coilbault, vice-président

Evelyne Rabardel, vice-présidente

Bruno Tran, conseiller général

Contribution-support à l’audition :

contribution audition

Télécharger

La construction du Grand Paris depuis les territoires

© Richard Klavar / Magnum Photos

L’année 2013 a été marquée par l’actualité du Grand Paris, au travers du processus législatif mais également de celui des contrats de développement territorial, dont la phase des signatures a débuté.

Le « Campus Sciences et Santé » de la Vallée Scientifique de la Bièvre a été le premier contrat de développement territorial signé. La cérémonie a eu lieu le 28 octobre 2013 à Gustave Roussy, au cœur du projet phare Campus Grand Parc, en présence de la ministre de l’égalité des territoires et du logement, chargée du Grand Paris, Cécile Duflot.

D’autres CDT se déploient sur le Val-de-Marne et se trouvent à différents stades d’avancement : « Les Grandes Ardoines » (signé après enquête publique le 20 décembre) ; « Boucles de la Marne » ; « Grand Orly » et « Paris Est entre Marne et Bois« .

inforgraphie CDT METL

L’évolution de chaque CDT est consultable sur les pages dédiées des sites du ministère de l’égalité des territoires et du logement, de la préfecture d’Ile-de-France, de la DRIEA ou encore de l’IAU.

La Conférence territoriale de la Vallée Scientifique de la Bièvre, dont les activités associent le Conseil de développement, poursuit ses travaux en parallèle de ce processus institutionnel :

Le 12 novembre, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso est venue à son tour à Gustave Roussy pour visiter le site et rencontrer l’ensemble des acteurs de la VSB. Elle indiqué durant cette table ronde toute l’attention qu’elle portait à cette démarche en rappelant le soutien de l’Etat.

Le 20 décembre, c’est la thématique du logement des salariés qui était à l’agenda avec la signature d’une convention-cadre entre l’UESL-Action Logement et la Vallée Scientifique de la Bièvre.

La préfiguration de la métropole du Grand Paris, qui devrait être créée le 1er janvier 2016, sera très certainement un des sujets de travail pour le Conseil de développement pendant cette nouvelle année.

– –

Toutes les informations sur l’agenda de la VSB sont disponibles dans la rubriques « actualités » du site de la Conférence territoriale.

Pour suivre l’actualité de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, rendez-vous sur Vie Publique.

Projet de métropole : réactions d’acteurs franciliens

Le président du Conseil de développement, Dominique Giry consacre le dernier billet de son blog au volet Grand Paris du projet de loi de « modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles », qui a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 19 juillet.

Actuellement examiné par la commission des lois du Sénat, en vue d’une seconde lecture en octobre, ce texte a suscité de nombreuses réactions parmi les acteurs val-de-marnais et franciliens : Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire de Cachan, Philippe Laurent, maire de Seaux, ou Daniel Béhar, professeur à l’Ecole d’urbanisme de Paris (Paris-Est), consultant à la coopérative Acadie et membre du comité exécutif du Codev. D’autres points de vue sont consultables sur 94citoyens.com.

Nous vous recommandons également le dossier que l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France consacre au projet ou bien encore les éléments d’analyse de son directeur général adjoint, Gérard Lacoste, sur le site Métropolitiques.eu et de Sybille Vincendon, journaliste à Libération et auteur du blog « Grand Paris et petits détours » (saison 1 et 2).