Cité de la gastronomie Paris-Rungis

Le conseil scientifique, culturel et éducatif de la Cité de la gastronomie de Paris-Rungis a lancé ses travaux.

Le Conseil de développement du Val-de-Marne a préparé et porté cette installation, en lien avec le Syndicat mixte ouvert d’études, installé lui-même quelques jours auparavant.

Le 22 juin, à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA), en présence de Dominique Giry, président du Conseil de développement du Val-de-Marne, de Pascal Savoldelli, vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne et de Christian Hervy, maire honoraire de Chevilly-Larue et président du syndicat de la Cité de la gastronomie de Paris-Rungis, André-Laurent Parodi, professeur, directeur honoraire de l’ENVA, a présidé la première réunion du conseil scientifique, éducatif et culturel de la Cité de la gastronomie de Paris-Rungis.

70 personnalités, représentatives de l’ensemble des expériences et des expertises du « repas gastronomique des Français », ont accepté de participer à ce conseil, parmi lesquelles de grands chefs (Antoine Westermann, Michel Roth…), mais aussi des professionnels du Marché de Rungis, des acteurs du tourisme, de la culture, des universitaires, etc.

Les premiers débats ont permis de fixer un programme de travail pour les mois à venir, autour de plusieurs questions : la valorisation des terroirs et des cultures de l’alimentaire ; l’identification des pratiques et des expressions culturelles du repas ; l’impact de l’évolution des modes de vie dans notre alimentation, notamment dans le contexte de la métropole parisienne ; etc.

Des ateliers et de nouvelles réunions plénières du conseil scientifique, pédagogique et culturel organisés à l’automne conduiront, à l’horizon du printemps 2017, à un premier temps de restitution et de contribution du conseil scientifique, pédagogique et culturel sur la programmation de la future Cité de la gastronomie de Paris-Rungis.